J'ai regardé, hier soir, l'émission de télévision Masterchef sur TF1. Cette émission avait plutôt bien commencé voici quelques semaines mais s'étiole au fil de sa diffusion. Elle devient même énervante avec ses candidats qui ne cessent de pleurer et de renifler face à la caméra mais aussi, et surtout, à cause d'un jury qui semble plus doué pour cuisiner que pour transmettre son savoir. Pendant toute l'émission, et même dans l'émission de la semaine passée, les trois jurés ont démoli un candidat qui s'appelle Romain, arguant qu'il n'a pas le niveau, et voila qu'au moment où ils ont la possibilité de l'éliminer, ils choisissent d'en éliminer un autre dont le talent est largement supérieur... Anton, Camdeborde et Demorand ne sont pas conséquents avec eux-même !

Mais là n'est pas mon propos ! Hier, l'une des épreuves de l'émission consistait a retrouver le plus possibles des 20 ingrédients de la sauce Bolognaise d'Yves Camdeborde. Vingt ingrédients dans une sauce bolognaise ? Difficilement croyable pour qui connait un peu la cuisine italienne... D'ailleurs, une candidate du jeu, d'origine italienne, a fait remarqué qu'il n'y a pas autant de saveurs différents dans la bolognaise. Elle s'est fait remettre à sa place par un Demorand d'une suffisance si pédante qu'il frise le ridicule ! je rejoins totalement cette candidate, il n'y a jamais 20 ingrédients différents dans une vraie bolognaise...

La bolognaise (il ragù comme on l'appelle en Italie) est une sauce simple qui accompagne des pâtes pour faire un plat familial, roboratif à souhait. S'il y a un qualificatif qui doit aller comme un gant à cette sauce c'est bien simple. De la tomate (du concentré de tomate éventuellement), de la viande de boeuf, de l'ail, de l'oignon, de la sauge, de l'origan, du thym, de l'huile d'olive, un peu de vin blanc, du sel, du poivre... et c'est tout ! On peut avoir une tolérance pour un peu de basilic voire de la carotte bien que cela n'apporte rien ou encore un peu de sucre pour couper l'acidité de la tomate. Mais cela s'arrête là, un point c'est tout ! Dix ou onze ingrédients mais pas vingt... Trop de saveurs tuent les saveurs à coutume de dire ma compagne qui est Italienne; elle a raison ! Alors quand Camdeborde imagine une bolognaise avec vingt ingrédients - donc vingt saveurs - je crie haro !

Et quels ingrédients s'il vous plait ! Je vous les livre tels quels : Boeuf haché, porc haché, jambon blanc, tomates, concentré de tomates, huile d'olive, oignon, vin blanc, ail, romarin, sauge, fleur de sel (c'est snob dans une bolognaise), poivre, piment d'Espelette, carotte, bouquet garni, céléri, orange, citron, et anis étoilé... C'est une hérésie ! Mettre de l'orange, du citron et de l'anis étoilé dans une sauce bolognaise c'est inadmissible, cela dénature la base de la recette. On peut et on doit même se laisser aller à improviser en cuisine, on peut dériver autour de la base d'une recette mais y ajouter des ingrédients qui la dénature, c'est trahir la recette ! Que Camdeborde fasse une sauce avec de la tomate, du boeuf, du citron, de l'orange ou de l'anis étoilé si ça l'amuse, c'est son droit... Mais alors qu'il n'ait pas l'outrecuidance d'appeller cette sauce une bolognaise ! Il l'a apprise au Ritz, parait-il, et alors a-t-on le droit de faire tout et n'importe quoi arce qu'on est cuisinier au Ritz ? Non ! Si Camdeborde propose cette bolognaise à de vrais Italiens, il va se faire lyncher !

A la limite, s'il imagine une bolognaise traditionnelle à laquelle il apporte un trait personnel (un filet de citron ou d'orange), cela peut s'apparenter à une idée de grand chef, s'il la dénature avec du citron, de l'orange, de l'anis étoilé, du jambon et du céleri cela fait trop... La bolognaise de Camdeborde c'est tout sauf une bolognaise !

sauce_bolognaise

La bolognaise, une sauce simple, sans
chichis, pour un plat familial et roboratif